• Liban: Et une deuxième rencontre entre le Club de Jeunes de l’ACH et le Club de Jeunes de l’IRAP !
    Posté par : Webmaster - 28/07/2010 - 16:28
    Tags : Education - Liban

    9 juillet 20010 - Les jeunes du Club de Jeunes Biacout se sont retrouvés vendredi matin à 6h00 pour prendre la route de Hermel, la ville à l’Est de la région de la Bekaa où se trouve l’ACH. Accueillis 4 heures plus tard pour les jeunes du Club de l’ACH, ils ont partagé café, thé et jus de fruits avant de se réunir dans la salle de spectacle de l’ACH pour faire le point sur la journée qui les attendait.

    S’en sont suivis des jeux de connaissances où chacun devait se présenter à l’autre, parler de ce qu’il aime, de ses idoles voire même se dessiner.

    Che Guevara a été sans conteste la personne la plus citée! Puis, nos révolutionnaires en herbe ont suivi une introduction aux Droits de l’Enfant avec des échanges sur les pratiques à l’école et dans leurs lieux de vie respectifs afin de traiter des différences et des similitudes. Ils se sont découverts de nombreuses ressemblances malgré les kilomètres qui séparent chacune de leur région !

    Après un repas libanais (chich tawouk –brochettes de poulet -  pour les uns et falafels –beignets de semoule - pour d’autres), tous sont montés dans un bus, scandant des chants libanais, dansant la dabké – danse traditionnelle libanaise présentant des différences selon les régions - dans l’allée du bus les emmenant jusqu’à un site de rafting.

    Là-bas, pris en charge par des professionnels, ils ont enfilé casques et gilet de sauvetage et sont montés joyeusement sur des raftings. Quelques coups de pagaies et d’éclaboussures plus tard, un groupe a tendu une embuscade aux autres. Tout le monde dans la rivière pour une bataille d‘eau mémorable, pleine de rire!

    Le parcours de plus de deux heures leur a demande de s’agenouiller dans les bateaux pour éviter les branches ou roseaux mais n’a empêché personne de chanter, de saluer les habitants installés sur les abords de l’Aassir dans des restaurants. Se croyant arrivés à la fin de ce périple, les jeunes ont eu la surprise de trouver se des cascades qu’ils ont su néanmoins descendre avec courage, bravoure…et quelques cris! Sur les derniers mètres, les plus téméraires ont été autorisés à nager, entourés des animateurs.

     

    La journée s’est finie à l’ACH pour une dernière partie de foot et échanges d’adresse mail. A 19h, les jeunes de l’ACH ont regagné leur domicile non sans avoir suivi le bus pendant quelques instants pour saluer leurs nouveaux amis. Quant aux jeunes de l’IRAP, ils ont continué à chanter et danser dans le bus et ce, jusqu’à Beyrouth !

    Encore une journée placée sous le signe de la réussite: des sourires, des rires, des rencontres effaçant, en l’espace de quelques heures, toutes différences. On ne peut que les encourager à pérenniser ces échanges inter-régions au Liban, pays où les traumatismes de la guerre et des combats interreligieux  ont laissé place à une peur de l’autre et de ses différences qui ne sont qu’apparence.

    Un grand merci à tous ces jeunes !

    Anne Filorizzo, mission diagnostic adolescent

    Anne Morosini, coordinatrice Asmae Liban