• Asmae en Inde

    - Date d’implantation : 1996
    - Ouverture du poste de coordination en 1998. Coordinateurs actuels : Louis Sahayaraj & Sanjay Raut

    Chiffres clés 2012
    - 13 associations locales partenaires
    - 28 projets financés
    - 32 650 bénéficiaires directs dont 32 530 enfants et familles 
    - 150 enfants soutenus par 131 parrains
    - 3 missions professionnelles 
    - 8 chantiers de solidarité internationale réalisés avec l'aide de 25 bénévoles

    • Thématiques prioritaires :

    - Education : Participation de l'enfant, Accès à une scolarité de qualité
    - Psychosocial : Accompagnement de l'adolescent

    0022.jpg

    En Inde, les moins de 15 ans représentent 30,8% de la population. En dépit d’une forte progression de son économie et d’importants efforts dans le domaine de l’éducation, le pays doit rattraper un retard considérable.
    Le taux d’illettrisme est élevé et les principaux facteurs d’échec scolaire sont liés au manque du nombre d’enseignants, d’infrastructure et de matériel, ainsi qu’à des méthodes pédagogiques basées encore largement sur la répétition. Nous agissons pour toucher les enfants les plus exclus du système scolaire en favorisant l’accès à l’éducation au sens large, dans un cadre formel (scolaire) ou non-formel (activités éducatives consacrées à l’éducation de base des enfants et des jeunes non scolarisés).

    Pour palier les carences du système éducatif indien, nous cherchons aussi à promouvoir l’enrichissement pédagogique, les approches éducatives alternatives, qui permettent de développer l’imaginaire, la créativité et la spontanéité de l’enfant et qui l’aident dans son développement personnel. Le programme phare partant de cette démarche est celui des classes de lecture qui se développe largement.

    L’autre pilier de notre intervention en Inde est la participation des enfants : grâce aux « children’s club » (clubs d’enfants), mis en place auprès de différents publics par plusieurs de nos partenaires, les enfants et les jeunes peuvent devenir acteur de leur propre développement et de celui de la société.

    NOS INTERVENTIONS :
    N.B. Le descriptif de nos actions avec chaque partenaire n'est pas exhaustif. Par ailleurs, les projets de nos partenaires sur lesquels nous n'intervenons pas ne sont pas présentés.

    • Donner aux enfants les capacités et le goût de lire,
      avec nos partenaires Swadhar, Door Step School et Sneh Deep et Vanasthali dans le Maharastra; Arunodhaya, BSAC et MACT dans le Tamil Nadu.

      Asmae soutient depuis 1999 le programme des Classes de Lecture dans les écoles primaires publiques. Il s’agit d’un programme initié avec notre partenaire Door Step School visant à améliorer les niveaux de lecture et d’écriture des enfants, de donner les « bases » en utilisant au maximum des techniques ludiques et interactives qui stimulent l’intérêt des enfants. C’est aussi un programme qui vise à aviver le goût du livre et à éveiller les facultés d’expression des enfants.

      Les classes sont animées par des Book Fairies, ou « fées des livres », animatrices issues de la communauté et rémunérées par nos partenaires.
      Nos partenaires interviennent ainsi aujourd’hui dans 52 écoles et touchent grâce à notre appui technique et financier 25 000 enfants entre le Tamil Nadu et le Maharastra. Pour développer les compétences des Book fairies nous avons recruté en 2006 une mission professionnelle pendant un an qui a capitalisé, harmonisé et enrichi les outils de formations existants chez l’ensemble des partenaires afin de les rendre accessibles à tout nouvel acteur.
      Au Maharastra, l’année 2007 a constitué un tournant important dans notre présence sur le Programme des Classes de Lecture et dans notre investissement pour son extension, avec l’embauche d’une mission locale, pour animer un réseau sur les classes de lecture.
      Le travail au quotidien de cette mission a permis de renforcer les liens entre les associations travaillant sur le programme dans la ville de Pune, afin qu'elles tirent profit des échanges d'expériences et qu'elles valorisent ensemble leur action.
      Fin 2008, ces efforts ont permis d'obtenir une première reconnaissance officielle du programme par les autorités municipales, qui n'accordaient jusque là qu'une autorisation d'exercer tacite. Au Tamil Nadu, en 2010, l’embauche d’une mission locale en tant que coordinatrice du réseau classe de lecture a permis de formaliser le réseau des partenaires. En 2011, au Maharastra, le réseau a pris fin.
      >> Lire l'article

    • Rendre les enfants acteurs de leur vie et de leur avenir,
      avec nos partenaires Arunodaya, MACT, BSAC et Gandhigram au Tamil Nadu ; Sevadham Trust et Sneh Deep au Maharashtra.

      Nous soutenons chez plusieurs de nos partenaires un programme d’éducation à la citoyenneté et de participation des enfants qui constitue l’un des deux piliers de l’intervention d’Asmae en Inde. Arunodaya a mis en place les premiers Clubs d’Enfants à Chennai. Ces «Children’s Club» sont des plates-formes collectives d’expression et de décision où enfants et adolescents entendent défendre leurs droits et améliorer leurs conditions de vie et celles de leur communauté.

      Véritables espaces citoyens qui œuvrent à promouvoir les droits des enfants et des adolescents. Ils amènent un nouveau regard sur les enfants en Inde, à qui le droit à la parole et à l’action n’est pas habituellement reconnu. Ils s’ouvrent sur leur propre environnement et deviennent acteurs ensemble, en décidant des actions qu’ils souhaitent mener pour eux-mêmes et leur communauté. En 2004 et 2005 Asmae et Arunodhaya ont diffusé ensemble le concept de participation en organisant des réseaux d’échanges et des ateliers de formations dans les 2 états (Maharastra et Tamil Nadu) et entre partenaires. Un long processus d’appui et de support aux partenaires a été mis en œuvre par Asmae pour aider 3 associations à renforcer ce programme. Une mission professionnelle locale experte dans ce domaine les a appuyés jusqu’en 2011, pour aboutir à un processus complet de structuration.

    • Assurer le droit à l’éducation pour des enfants exclus du système scolaire formel, avec nos partenaires Mobile Crèches, Door Step School, Swadhar et Sevadham Trust dans le Maharasthra ; Arunodhaya et MACT dans le Tamil Nadu.

    Asmae soutient une école non formelle qui offre des structures d’accueil aux enfants des familles migrantes qui travaillent sur les nombreux sites de constructions temporaires dans les deux états. C’est un système reconnu par l’état qui doit permettre à terme de réintégrer les enfants dans le système classique. Nos interventions dans le domaine consistent à financer une partie des programmes (Mobile Crèches) ou d’un poste (Swadhar). Nous avons également lancé une mission transverse à quatre partenaires (DSS, Swadhar, Sevadham Trust et Mobile crèche) en 2009, pour travailler sur la formalisation et l’enrichissement des méthodes pédagogiques (notamment sur des méthodes adaptées aux populations migrantes pour DSS), les formations (création d’un manuel) et la structuration des programmes.

    Nous organisons également des chantiers d’animation avec certains de nos partenaires.                                                                                                                                                En 2010, la nouvelle loi d’accès à l’éducation pour tous (Ecole obligatoire et gratuite pour tous : 6-14ans) a mis fin au soutien des programmes ENF par le gouvernement, nécessitant aux partenaires de modifier leurs projets et ayant un impact sur l’accès des enfants aux classes non formelles.

    • Développer l’accueil préscolaire en milieu rural,
      avec Gandhigram au Tamil Nadu.

      Nous contribuons à la rénovation de crèches en milieu rural dont le but est d’offrir aux enfants un environnement plus agréable et coloré ainsi que des séances d’animation. Depuis 2004, nous avons organisé 7 chantiers de rénovation et d’animation dans ce cadre.

    • Soutenir l'accès à la scolarité,
      avec Seed et Nanban dans le Tamil Nadu .

      Avec Seed, notre programme de parrainage, mis en place en 1999, bénéficie aujourd'hui à 155 enfants du centre, qui peuvent ainsi accéder à la scolarité au niveau primaire et jouir d'une prise en charge sanitaire de base (accès aux soins, sensibilisation à l'hygiène, nutrition). De plus, notre soutien global permet de continuer à renforcer les conditions de vie dans le centre. En 2011 nous avons sensibilisé le personnel au concept de participation des enfants.
      Nous parrainons de plus, avec notre partenaire Nanban, 4 jeunes filles dans un centre d'hébergement.


       


      Crédit photo : Isabelle Boscary (photo 3)