Chiffres clés

1989

Date d'implantation dans le pays

9

partenaires

12

projets accompagnés

1972

bénéficiaires directs

777

enfants soutenus par 291 parrains

Présentation du pays

Les Philippines sont un pays émergeant, qui présente des indicateurs à la fois encourageants et trompeurs. Les données cachent de grandes disparités, notamment entre le milieu rural et urbain, ainsi qu’entre communautés. Malgré un taux de scolarisation plutôt satisfaisant (85 %), la qualité de l’enseignement qui tend à s’appauvrir ainsi que la situation critique de certaines familles entraînent les enfants à quitter le système scolaire. De plus, le fort taux de chômage présent aux Philippines n’encourage pas les familles à continuer d’investir dans la scolarité de leurs enfants.

Ainsi plus de 10 millions d’enfants philippins sont considérés comme particulièrement vulnérables : malnutris, non éduqués, travaillant, dans la rue, ou soumis à des violences (60 000 à 100 000 enfants sont impliqués dans des réseaux de prostitution).

Asmae mène des projets visant l’accès à l’éducation, notamment par le biais du parrainage, en soutenant des programmes favorisant la scolarisation et l’éducation de différents publics (enfants des rues, des bidonvilles, handicapés, etc.). Enfin, Asmae apporte également son appui à des programmes axés sur les droits de l’enfant (lutte contre la maltraitance, participation des jeunes au sein de la communauté, etc.).

 

Intervention d'Asmae

Plus de 26,3 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, le taux d’absentéisme scolaire y est élevé (ex : 4 enfants sur 10 ne terminent pas sa scolarité dans le secondaire) et le nombre d’enfants travaillant devant subvenir aux besoins de leur famille est particulièrement inquiétant (il s’élève à 4 millions).

De plus, de nombreux enfants, particulièrement dans les zones urbaines, se retrouvent en situation de rue ou logent dans des habitats très précaires. Ils sont victimes de discrimination et sont plus que les autres susceptibles de subir des violences physiques et morales (18 abus sexuels sont signalés chaque jour ; environ 3 enfants sur 4 connaissent les châtiments corporels).

Les ONG locales et internationales actives dans ces domaines sont nombreuses mais les défis restent considérables et la qualité technique de l’intervention doit être améliorée. Grâce à l’appui des programmes de participation des enfants,  Asmae vise à réduire les risques d’abandon scolaire, le mariage et la grossesse précoces en augmentant la promotion et le respect de leurs droits, leur accès à l’éducation, ainsi que leur participation active à la communauté.

Enfin, Asmae accompagne les partenaires (ADPI et ULIKID) qui fournissent une éducation adaptée aux enfants en situation de handicap en les préparant à l’entrée dans le système traditionnel. En effet, aux Philippines, les écoles ordinaires n’ont généralement pas les moyens d’accueillir les enfants handicapés (barrières physiques, culturelles et techniques) et celles qui sont spécialisées demeurent trop chères pour les populations défavorisées.

 

Les partenaires et les projets des Philippines

Bacolod
Iloilo
Manille
Tagbilaran

C’est l’éducation qui sauve les enfants, même les plus désespérés. L’association Asmae, mon association, les soigne, les protège et surtout les éduque.
C’est la seule façon de leur permettre de marcher vers l’autonomie, d’agir et non de subir le monde dans lequel ils vivent.

Sœur Emmanuelle