Covid-19 : Communiqué #4 : En direct des Philippines, Asmae sur le terrain !



 

Chères amies, Chers amis,

La France se prépare à une période de déconfinement progressif à partir du 11 mai.

Cependant, dans nos pays d’intervention, les plus vulnérables sont toujours en danger !

Les enfants sont davantage impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Les risques de violences intra familiales sont démultipliés et l’abandon de la scolarisation devient courant. Les familles vivant de métiers de rue se trouvent sans ressources financières pour nourrir leurs enfants.

Voici la situation aux Philippines

Le gouvernement examine la possibilité d’étendre la période de confinement de 15 jours avec la mise en œuvre de tests massifs.

Dans les zones couvertes par notre partenaire Bahay Tuluyan, il y a au moins 300 familles vivant dans la rue qui nécessitent une aide urgente. Elles se situent à Quiapo, Del Pan et Tondo, des quartiers très densément peuplés à Manille.

Depuis que le confinement communautaire est renforcé, ces familles vivant dans la rue n’ont pas été suffisamment soutenues par le gouvernement local de Manille. Depuis le 16 mars, seulement quelques produits alimentaires de secours (2 kilos de riz, quelques boîtes de conserve et des nouilles) leur ont été donnés par le gouvernement local.

Par la suite il n’y a eu aucune autre assistance. Les familles vivant dans la rue sont forcées de sortir de leurs quartiers pour aller chercher de la nourriture, les impliquant ainsi à enfreindre le protocole de confinement.

 

Michael, Représentant Asmae Philippines, en polo blanc, participant à la distribution des colis alimentaires à Quiapo, Manille.

 

Distribution de vivres, de savons et de masques
Des séances de sensibilisation sont diffusées auprès des familles. Trois familles sans domicile, ayant exprimé leurs besoins d’être abritées, ont pu être hébergées malgré la crainte des propriétaires, qui n’acceptent pas de nouvelles locations par peur d’infection.

Nos partenaires témoignent des difficultés à agir sur le terrain 
“En tant qu’association, nos bénéficiaires sont bien trop nombreux à gérer. Même avec l’aide du gouvernement, et en évaluant la capacité, le gouvernement en a également bien trop à gérer. Nous avons besoin d’aide pour être capable de fournir un soutien à nos bénéficiaires, en particulier à ceux qui vivent dans la rue.
Merci beaucoup à Asmae et à l’Agence Française de Développement, ainsi que les autres groupes et toutes les personnes qui ont apporté de l’aide, afin que nous soyons en mesure de continuer notre travail sur le terrain. Nous ne serions pas capables de le faire sans votre aide.”

Mellany Siban-Oxales, Coordinatrice Bahay Tuluyan

Asmae s’efforce de répondre à l’urgence mais surtout, dans ce contexte très difficile, nous luttons au quotidien pour assurer la continuité de nos projets en faveur des plus vulnérables.

Pendant cette période si particulière, nous tenions à remercier tous les soutiens et les engagements reçus à ce jour.

Prenez soin de vous, Stay Home, Stay Alive*,

Les équipes France et Internationale d’Asmae

 

 

Pour suivre l’évolution de la situation de nos pays d’intervention, vous pouvez consulter notre site www.asmae.fr ainsi que nos comptes Facebook, Instagram et Twitter. Nous ferons régulièrement le point sur la situation de chaque pays.   Pour toute question, n’hésitez pas à contacter :  Service donateurs : service.donateurs@asmae.fr – 01 70 32 02 63 Service communication : chargecommunication@asmae.fr – 07 81 76 18 60   *Restez chez vous, restez en vie