Interview – Notre partenariat avec la fondation Meeschaert pour l’enfance

La fondation Meeschaert pour l’enfance nous accompagne sur plusieurs projets dont Yalla ! Pour les droits de l’enfant et celui de la Chrysalide. Dans le cadre de notre partenariat nous avons voulu leur donner la parole afin de mieux comprendre les motivations de cet engagement. Joëlle Tenegal, déléguée des fondations du groupe Meeschaert, nous explique dans quelle mesure cette collaboration est en continuité avec leurs valeurs et en quoi celle-ci est une réelle source d’enrichissement pour ses collaborateurs.

Pourquoi avez-vous décidé de soutenir Asmae ?

Joëlle Tenegal : Nous avions déjà accompagné Asmae sur une expérimentation menée par le centre maternel de La Chrysalide de Bobigny avec les jeunes mères hébergées à l’hôtel avec leurs enfants. Participer à la rénovation d’un appartement pour accueillir une de ces mères nous a semblé une suite cohérente ; une maman allait pouvoir bénéficier d’un cadre englobant et stable pour se projeter dans son rôle auprès de son enfant.core été définies.

Qu’apporte ce partenariat à la Fondation ?

Joëlle Tenegal : Notre fondation d’entreprise sélectionne des projets apportant une solution rapide et efficace aux besoins des enfants de moins de 12 ans, période importante dans leur construction. Outre la qualité du projet, cette nouvelle rencontre avec Asmae fut l’occasion de proposer à nos collaborateurs une sensibilisation aux Droits de l’enfant. Cet atelier, très apprécié, révéla pour la majorité la méconnaissance et l’inégalité d’application de ces droits, même sur le territoire national.

Pourquoi la précarité des jeunes mères et de leurs enfants est-il un sujet important pour vous ?

Joëlle Tenegal : Un enfant doit pouvoir bénéficier d’un environnement stable pour bien grandir. La précarité, conséquence de difficultés financières ou de tensions familiales, ne permet pas à sa mère d’être suffisamment présente pour lui. L’incertitude du lendemain peut la conduire à percevoir son enfant comme une charge ; à développer de la culpabilité ne pouvant lui donner tout ce dont il a besoin. Un logement pérenne permet d’interrompre cet engrenage et de préserver le lien avec son enfant.