Témoignage de Camille Mathieu, volontaire en service civique chez Asmae

Camille a été volontaire en service civique pendant 6 mois chez Asmae, au sein de l’équipe “Yalla ! Pour les droits de l’enfant” pour contribuer à sensibiliser les enfants sur leurs droits. Dans cette interview, Camille nous raconte son engagement auprès de notre association.

Peux-tu nous dire quelques mots sur ton parcours ?

J’ai 22 ans, je suis actuellement étudiante en licence “chargée de projet en solidarité internationale et développement durable”. J’ai souhaité m’engager comme volontaire en service civique pour en apprendre plus sur les enfants et leurs droits, une thématique qui m’intéresse beaucoup. J’ai également souhaité découvrir le métier de chargé de projet.

Comment as-tu connu le service civique ?

Avant d’intégrer une licence professionnelle, j’ai fait un DUT et j’ai entendu parler du “service civique”, ce qui m’a donné envie de me renseigner davantage. Je souhaitais initialement partir à l’étranger, mais avec la situation sanitaire actuelle, je me suis tournée vers la France.

Pourquoi as-tu souhaité t’engager comme volontaire chez Asmae ?

Ce qui m’a motivée, c’est la thématique des enfants et le fait de pouvoir faire des interventions dans les écoles. Le plus important pour moi était de sensibiliser les enfants parce que ce sont eux les acteurs de demain et c’est en agissant auprès d’eux qu’on va construire un avenir plus sûr. 

Quelles étaient tes missions ? 

Je devais dans un premier temps faire de la prospection pour trouver des écoles partenaires en appelant les écoles afin de présenter notre projet et le déroulé de nos interventions. Ensuite j’intervenais, avec la chargée de projet et une autre volontaire, auprès des élèves de la maternelle jusqu’au lycée pour parler des inégalités dans le monde, des droits de l’enfant et aussi du pouvoir d’agir à leur échelle.

Quelle a été ta relation avec les élèves ? Comment les élèves ont-ils perçu les animations avec toi ?

J’essayais d’être sympa avec eux. Je pense que le plus important, c’est que le contenu soit interactif et qu’ils puissent participer en posant leurs questions pour que notre intervention les intéresse.

Parle-nous de ton meilleur souvenir chez Asmae ?

C’était pour mon anniversaire, on est venues au bureau et mes collègues m’ont fait une surprise, j’ai trouvé ça trop chouette. Elles ont fait comme si elles avaient toutes oublié mon anniversaire, je suis arrivée toute contente mais personne ne me l’a souhaité. Au final quand on s’est rejoint dans la salle de pause, elles m’avaient toutes préparé une petite surprise. Pour moi, ça résume parfaitement mes 6 mois passés chez Asmae, avec un esprit convivial et une équipe formidable toujours de bonne humeur.