CONSEILLER(ÈRE) TECHNIQUE EN DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE - MADAGASCAR - (VSI)

Asmae – Association sœur Emmanuelle est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement de l’enfant. Indépendante, laïque et apolitique, elle est ouverte à tous.
Créée en 1980 par Sœur Emmanuelle sur la base de son expérience avec les chiffonniers dans les bidonvilles du Caire, Asmae – Association sœur Emmanuelle poursuit son action dans le respect de valeurs et des méthodes héritées de sa fondatrice : écoute et proximité, pragmatisme, prise en compte des différences, professionnalisme et réciprocité.

L’action d’Asmae – Association sœur Emmanuelle vise à soutenir les enfants vulnérables et leurs familles via l’accompagnement sur mesure et dans la durée des acteurs locaux qui travaillent dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance.

Sa vision “Un monde juste qui garantit aux enfants de vivre et de grandir dignement avec leurs familles et leur environnement pour devenir des femmes et des hommes libres, acteurs de la société”, se décline en quatre missions :

  • Favoriser le développement de l’enfant par une approche globale. Pour cela, Asmae agit aussi sur l’accompagnement des familles en tenant compte de l’environnement ;
  • Renforcer la capacité des acteurs locaux du développement de l’enfant, renforcer les synergies entre eux et maximiser leur impact social ;
  • Défendre la cause de l’enfant par la sensibilisation et le plaidoyer ;
  • Expérimenter, essaimer et diffuser.

A l’international, Asmae – Association sœur Emmanuelle soutient et accompagne des projets dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance qui sont portés par 59 organisations locales dans 7 pays situés au Moyen-Orient Afrique du Nord (Egypte et Liban), en Afrique (Burkina Faso, Madagascar, Mali) et en Asie (Inde et Philippines).

En France, Asmae – Association sœur Emmanuelle agit directement auprès de bénéficiaires dans le cadre de son établissement d’accueil mère-enfants à Bobigny (France).

I- CONTEXTE DE LA MISSION

Asmae – Association sœur Emmanuelle intervient à Madagascar depuis 2001 et accompagne 10 associations partenaires actives dans les domaines de l’éducation et de la protection à Antananarivo et dans le Sud-Est du Pays. A Antananarivo, Asmae – Association sœur Emmanuelle travaille avec 5 partenaires (AIC Anosizato, Centre Betania, HARDI, Kozama, Manda).
L’équipe d’Asmae – Association sœur Emmanuelle à Antananarivo est actuellement composée de 15 personnes : un représentant pays, un assistant, un chargé administratif et financier, un assistant administratif et logistique, deux responsables projet et partenariat, un chargé de projet, un conseiller technique en éducation spécialisée, deux interprètes, une femme de ménage, trois gardiens, et un chauffeur.

II- LE PROJET

Asmae – Association sœur Emmanuelle met en œuvre depuis mars 2017 le projet « Promotion de l’inclusion scolaire et sociale des enfants vulnérables à Antananarivo » financé par l’AFD pour une période de 36 mois jusqu’à février 2020. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre Asmae et trois de ses partenaires, HARDI, Manda et Kozama, trois organisations malgaches qui travaillent auprès des enfants vulnérables et en situation de rue afin de promouvoir leur insertion et/ou réinsertion socio-éducative.

Plus spécifiquement, il s’agit d’accompagner les éducateurs et animateurs sociaux des trois organisations partenaires dans l’évolution de leurs pratiques pédagogiques et éducatives grâce à un accompagnement de proximité assuré par deux professionnels expatriés (Conseillers Techniques) sur des actions de formation dans le cadre du projet. Les actions des deux Conseillers Techniques (CT) sont complémentaires : le CT en alphabétisation renforce les pratiques et les connaissances pédagogiques des éducateurs en matière d’alphabétisation (fin de mission en janvier 2018) ; le CT en éducation spécialisée répond au besoin de professionnalisation des éducateurs dans le domaine du développement de l’enfant (fin de mission en mai 2018). Le CT en développement communautaire viendra, en complément des appuis apportés par les CT alphabétisation et éducation spécialisée, renforcer les pratiques et compétences des professionnels des organisations partenaires.

Le projet permet également d’adapter et de participer à l’amélioration d’outils pédagogiques et d’outils de sensibilisation en fonction du contexte et des besoins et de pérenniser la dynamique de changement en développant un ancrage institutionnel fort et en renforçant les capacités organisationnelles des acteurs impliqués.

III- MISSION

Sous la supervision du responsable projet-partenariat, le/la conseiller/ère technique spécialisé(e) en développement communautaire apportera un appui technique important aux partenaires d’Asmae Madagascar dans le cadre du projet cofinancé par l’AFD sur leurs pratiques et compétences en matière de développement communautaire, notamment au travers des activités d’accompagnement familial et d’éducation parentale visant à renforcer l’implication des parents dans l’apprentissage et le développement de leurs enfants. Il développera également des outils pour la sensibilisation des parents et des communautés et pour le plaidoyer institutionnel.

IV- RESPONSABILITÉS

4.1. Appui technique et renforcement des capacités des partenaires

  • Apporter un appui technique et méthodologique aux associations partenaires dans l’organisation, l’animation et la mise en place d’activités d’éducation parentale et d’accompagnement familial,
  • Appuyer les associations partenaires dans la conception, le développement, la mise en place et le suivi de nouvelles activités de développement communautaire,
  • Appuyer les associations partenaires dans la mise en place d’outils de suivi des activités, en particulier concernant l’éducation parentale et l’accompagnement familial,
  • Organiser et faciliter le partage d’expérience ainsi que les mises en réseau entre les différents partenaires d’Asmae – Association sœur Emmanuelle à Madagascar sur les thématiques de l’éducation parentale, de l’accompagnement familial et du développement communautaire.

4.2. Développement d’outils de sensibilisation et plaidoyer 

  • Réaliser dans une démarche de co-construction avec les partenaires des outils de sensibilisation à destination des familles et de la communauté,
  • Contribuer, sur la base d’études réalisées dans le cadre de l’action, à la réalisation d’activités de plaidoyer institutionnel et de sensibilisation pour le grand public.

4.3. Contribution au développement de l’activité du bureau national

  • Participer à l’animation des réunions d’équipe,
  • Participer aux missions du Siège,
  • Contribuer à l’identification des réseaux sectoriels thématiques en matière d’éducation et protection de l’enfance et participer aux réunions et groupes de travail dans ce domaine,
  • Contribuer au développement des relations avec les acteurs institutionnels et ONG internationales sur les thématiques liées à l’éducation et à la protection de l’enfance,
  • Effectuer d’autres tâches en lien avec l’éducation et la protection de l’enfance selon les besoins de l’organisation,
  • Contribuer à la rédaction de supports de communication.

V- PROFIL RECHERCHÉ

Formation(s)/Connaissance(s)

  • Niveau Licence/Master professionnel en «travail social et développement», «travail et sciences sociales», ou équivalent,
  • Une formation complémentaire en développement communautaire ou en éducation spécialisée est un atout,
  • La connaissance du secteur de l’éducation et de la protection de l’enfance est un atout.

Niveau d’expériences requis

  • Minimum 5 ans d’expérience de travail avec les publics vulnérables et connaissance des problématiques des quartiers vulnérables à Antananarivo indispensable,
  • Minimum 3 ans d’expérience dans un programme ou une structure intervenant auprès des familles défavorisées,
  • Expérience en éducation parentale et/ou accompagnement familial souhaitée,
  • Expérience en mobilisation communautaire est un atout.

Compétences professionnelles requises

  • Capacité à identifier les besoins d’appui technique et à contribuer à l’élaboration de plans d’accompagnement et/ou de renforcement de capacités dans le domaine de la protection de l’enfance,
  • Renforcement de capacités et/ou accompagnement,
  • Animation de modules de formation pour adultes,
  • Niveau de français B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues
  • Niveau courant de malgache
  • Excellentes capacités de communication orale et rédactionnelles (style et orthographe),
  • Rigueur et très bonnes capacités d’organisation,
  • Dynamisme, initiative et autonomie,
  • Niveau Spécialiste du pack Microsoft Office (Word, PowerPoint, Outlook et Skype)

Compétences relationnelles

  • Autonomie et goût pour le travail en équipe,
  • Très bon relationnel, sens de la communication, médiation et écoute,
  • Forte capacité d’adaptation et résistance au stress.

VI- MODALITÉS PRATIQUES DU POSTES

  • Lieu de travail : Antananarivo (Madagascar) : déplacement fréquents dans la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) à prévoir, déplacements ponctuels en province.
  • Statut : Volontaire de la Solidarité Internationale (VSI)
  • Durée : 12 mois (renouvelable)
  • Date début : Mars 2018
  • Indemnité : 1 619 € net par mois
  • Avantages sociaux : Mutuelle (en fonction de la situation familiale) et prévoyance

VII- COMMENT POSTULER ?

Merci d’adresser un CV et une lettre de motivation sur notre site : https://www.asmae.fr/jobs/

Télécharger la fiche

Postulez

Drop files here browse files ...

Suite à des problèmes techniques, il est possible que vous n’arriviez pas à postuler « en ligne ». Dans ce cas, merci d’envoyer votre candidature à l’adresse suivante : recrutement@asmae.fr, en spécifiant bien dans le titre de votre mail, le poste auquel vous postulez.

Nous ne traitons pas les candidatures spontanées.