Sœur Emmanuelle, une icône moderne de la générosité.

Connue du grand public comme « la petite sœur des pauvres », sœur Emmanuelle figure incontestablement parmi les femmes qui ont marqué l’histoire – bien au-delà de leur temps – en mettant leur existence au service de ceux qui en ont le plus besoin.

Petite femme débordante d’énergie, elle s’exprimait avec la force et l’autorité de ceux qui ont vraiment quelque chose à dire. Son message était simple et elle avait l’art de le porter partout y compris auprès des plus influents qu’elle tutoyait: « Si tu veux vivre, tu dois aimer! ».

Elle a rencontré les puissants de ce monde, de Jean-Paul II à Jacques Chirac en passant par Shimon Peres, mais elle était aussi une star des médias, avec des journalistes qui saluaient à la fois son franc-parler et son charisme. Elle était invitée régulièrement par Patrick Poivre d’Arvor qui se souviendra toujours de son fameux cri de guerre « Yalla, yalla ! ». Michel Drucker retient sa sincérité « Elle parlait sans langue de bois », souligne le présentateur de Vivement Dimanche. Marc-Olivier Fogiel salue son naturel. Ses interventions dans les médias en ont fait l’alter ego féminin de l’abbé Pierre, autre figure de la générosité.

Le milieu artistique a également rendu hommage et exprimé son admiration à sœur Emmanuelle. Calogero a composé en 2004 la chanson intitulée «Yalla ! », sa devise. On se souvient tous de Jamel Debouzze sur un plateau TV lui adressant un franc « Sœur Emmanuelle, tu déchires ». Michael Lonsdale a créé en 2012 la pièce de théâtre «Yallah ! Sœur Emmanuelle ».

 

Merci à toutes ces célébrités qui s’engagent actuellement pour l’association de sœur Emmanuelle.