Philippines : Améliorer les conditions de vie des enfants et familles en situation de rue à Manille

Aux Philippines, plus d’un million d’enfants vivent dans la rue. Les enfants en situation de rue sont naturellement plus exposé.e.s à diverses formes de violences physiques mais également sexuelles. Ainsi, 7 millions d’enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année dans le monde, et 98% de ces enfants victimes de violences sexuelles sont des filles. 

Un projet d’une durée de 3 ans à destination de 1 000 enfants de 0 à 18 ans

À travers le projet « Enfants en situation de rue », qui a débuté en 2018 pour une durée de 3 ans, Asmae vient en aide à plus de 1 000 enfants de 0 à 18 ans à Manille. Afin de protéger ces enfants, favoriser leur éducation et promouvoir leurs droits, Asmae agit en partenariat avec 4 associations locales partenaires : KSEM (Kanlungan Sa Erma Ministry), Bahay Tuluyan, CHAP (Child Hope Philippines), NCSD (National Council of Social Development).

Favoriser l’intégration sociale, l’éducation et la protection des enfants et des jeunes

Au quotidien, les travailleurs sociaux se déplacent dans des minibus équipés de matériel pédagogique et dispensent différentes activités : sessions d’alphabétisation, soutien scolaire, sensibilisation à l’hygiène etc. Il est donc important de former les éducateurs et éducatrices de rue à des méthodes pédagogiques adaptées, aux bonnes pratiques, etc. En 2020, 30 éducateurs et éducatrices de rue ont ainsi été formé.e.s.

L’objectif est également de pouvoir identifier les enfants en situation de maltraitance, et de mobiliser les communautés et les autorités locales à protéger et faire respecter leurs droits. Pour rendre ces enfants acteurs et actrices de leur développement, Asmae appuie l’action des organisations locales, publiques et privées, responsables de leur protection. 

De plus, des programmes d’accompagnement sont mis en place à travers un soutien psychosocial des familles : suivi régulier, mise en relation avec les services existants, espaces de rencontre pour les familles. Un soutien socio-économique est également assuré via des formations sur la gestion du budget familial, l’épargne, le développement de micro-business sources alternatives de revenus.

COVID 19 : une aide d’urgence déployée auprès de 642 familles et des activités adaptées face à la pandémie

Depuis le début de la pandémie, 753 familles en situation de rue ont reçu une aide d’urgence à travers des distributions de vivres, savons et masques. En effet, ne pouvant plus exercer leurs activités informelles génératrices de revenus, les familles ont été directement affectées par la crise sanitaire. 

Par ailleurs, les activités quotidiennes ont également été adaptées, ainsi les formations des éducateurs et éducatrices ont eu lieu à distance. Des événements de sensibilisation et de plaidoyer initialement prévus en présentiel ont été organisés sur les réseaux sociaux. 

Pour faciliter l’apprentissage des enfants en situation de rue en période de confinement, notre partenaire CHAP a lancé une nouvelle unité mobile d’apprentissage : un van équipé de livres, ordinateurs, imprimantes, fournitures scolaires etc. Les éducateurs de rue qui guident, aident, accompagnent et surveillent les enfants travaillent à bord du véhicule. 

Asmae remercie l’Agence Française de Développement, la Fondation Alstom et TechnipFMC pour leur soutien financier sur ce projet.