Madagascar : Former les partenaires à des pédagogies innovantes

1 août 2022

L’insécurité alimentaire et le manque d’accès aux ressources essentielles (eau, électricité, etc.) sont des facteurs de précarité dans laquelle vivent beaucoup de Malgaches. Les problèmes liés à l’environnement familial impactent directement la scolarité des enfants qui éprouvent des difficultés à suivre le programme, et peuvent les faire sortir du système scolaire. En plus d’un accès à l’éducation qui demeure difficile, s’ajoutent la faible qualité de l’éducation, le manque de formation des personnels éducatifs et l’insuffisance d’infrastructures. Asmae contribue à apporter des réponses à ces difficultés importantes avec le projet « Mivelatra ».

Accompagner les partenaires de terrain

 

« Mivelatra » a pour objectif d’améliorer l’éducation et la protection des filles et des garçons de 3 à 18 ans en situation de vulnérabilité à Antsirabe. Il s’agit de renforcer les compétences organisationnelles, la gouvernance et la recherche de financement de nos partenaires. L’action a également vocation à les compétences des partenaires dans le domaine de l’éducation. Une formation à destination des éducateurs et éducatrices a été apportée par une ONG malgache qui s’inspire de l’approche pédagogique de la fondation « la main à la pâte ». Cette pédagogie cherche à améliorer la qualité de l’enseignement des sciences à l’école et au collège via la création et la mise en application de pratiques innovantes basées sur des valeurs de vivre ensemble et l’égalité des chances.

La pédagogie active : rendre la science accessible

Utilisée au niveau primaire, la pédagogie active consiste à faire participer les élèves grâce à des activités telles que des échanges à l’oral, des expériences pratiques ou des jeux de questions-réponses. Cela permet de faire découvrir aux élèves une science vivante et plus accessible.

La démarche d’investigation pour le secondaire

Pour le secondaire, les participantes et participants ont été formés à une démarche dite « d’investigation » associant exploration du monde, apprentissage scientifique, expérimentation et raisonnement, maîtrise de la langue et argumentation. Chaque cours débute par une présentation des objectifs à atteindre pour susciter la motivation des élèves dans l’atteinte de ces objectifs. L’enseignante ou l’enseignant propose aux élèves « une phase de recherche » qui peut se faire avec du matériel ou sur internet. Au cours de leurs investigations, les élèves argumentent et raisonnent, mettent en commun et discutent leurs idées et leurs résultats, ils construisent ainsi leurs connaissances. Le personnel éducatif des 2 partenaires d’Asmae a amélioré ses compétences sur ces deux approches et pourront à leur tour appliquer et transmettre leurs acquis. Suite à ces formations, des visites de classe et des entretiens pédagogiques ont permis d’assurer un suivi.

Ce projet est porté avec la Fondation Illis et financé par le Gouvernement de la Principauté de Monaco.