LIBAN

CONTEXTE DU PAYS

  • 20% de la population libanaise sont des réfugié·e·s syriens (Commission Européenne, 2020)
  • 1,6 millions de personnes de réfugié·e·s, nombre le plus élevé de réfugié·e·s par habitant au Monde (Commission Européenne, 2020)
  • 53% des réfugié·e·s syriens au Liban sont des enfants (UNICEF, 2015)
  • 183 complexes éducatifs ont été endommagés ou détruits par les déflagrations, affectant plus de 77 000 enfants et jeunes (UNICEF, 2020)
  • 100 000 enfants ont été directement impacté·e·s par l’explosion du port de Beyrouth, au Liban (UNICEF, 2020)
  • 50% des enfants touché·e·s par les explosions présentent des signes de traumatisme (UNICEF, 2020)

DOMAINES D'INTERVENTION

CHIFFRES CLÉS

1996

implantation dans le pays

3

projets en 2020

5

partenaires

5 400

bénéficiaires en 2020

NOS ACTIONS SUR LE TERRAIN

Contexte d’intervention

Le Liban est un pays du Proche-Orient, qui partage ses frontières avec la Syrie au nord et à l’est, et Israël au sud. Le pays, qui a subi 15 ans de guerre civile, 15 ans d’occupation armée syrienne, ainsi que plusieurs guerres et invasions de l’armée israélienne, n’en a pas fini avec ses luttes et est toujours plongé dans une instabilité socio-économique et politique

Environ 1,9 million de personnes vivant au Liban sont réfugiées, principalement des communautés syriennes et palestiniennes, faisant du pays celui qui a le plus haut taux de réfugié·e·s au monde. La moitié des personnes réfugiées présentes dans le pays sont des enfants qui ne sont pas scolarisés, exposés à toutes formes d’abus (punition corporelle, mariage et grossesse précoce, violence psychologique, travail forcé…). Ils sont marginalisés, et font face à des risques accrus de radicalisation. 65% des PRL (personnes réfugiées palestiniennes du Liban) et 90% des PRS (personnes réfugiées palestiniennes de Syrie) vivent dans la pauvreté.

Le 4 août 2020, deux explosions se sont produites dans le port maritime de Beyrouth, faisant plus de 180 morts et plus de 6 000 personnes blessées. L’explosion a détruit plusieurs grands hôpitaux, une vingtaine de cliniques et plus de 120 écoles. La capacité d’adaptation des services étant déjà mise à rude épreuve, aggravée par la propagation de COVID-19, il existe aujourd’hui encore plus de besoins humanitaires au Liban. 

 

Nos objectifs d’intervention

Asmae appuie aujourd’hui techniquement et financièrement ses partenaires sur 3 projets au Liban. Ses objectifs dans les domaines de la prévention et prise en charge des enfants en danger, l’accompagnement de l’adolescence, et le soutien aux enfants en situation de handicap sont multiples : 

  • Contribuer à la création et au maintien d’un environnement sécurisant, à la réduction des facteurs de danger et à la reconstruction identitaire des enfants ; 
  • Permettre à tous les enfants, sans aucune discrimination, de vivre dans un environnement protecteur, et de participer à l’évolution de la société libanaise, en favorisant l’engagement des jeunes ; 
  • Soutenir la mise en place de réseaux professionnels et de politiques de protection de l’enfant. 

NOS PROJETS

Cap Jeunesse – Youth for change

Date de lancement du projet : janvier 2021

Durée du projet : 3 ans 

Bénéficiaires : Jeunes dont 60% de filles et les communautés vivant dans les camps

Favoriser l’insertion socio-économique des jeunes vulnérables 

Date de lancement du projet : novembre 2020

Durée du projet : 1 an

Appui psychosocial des jeunes à la suite des explosions

Date de lancement du projet : décembre 2020

Durée du projet : 6 mois

Localité : Beyrouth 

Bénéficiaires : enfants et jeunes impacté·e·s par les explosions ainsi que leurs familles