Soutien aux enfants en situation de handicap

Le handicap est lié à un problème médical en lien avec un environnement donné. Le handicap peut être moteur (atteinte partielle ou totale de la motricité), sensoriel (visuel et auditif), psychique (troubles mentaux, affectifs et émotionnels ou perturbation dans la personnalité), mental (déficience des fonctions mentales et intellectuelles), dû à une maladie invalidante (maladies qui entraînent un handicap) et enfin polyhandicap (déficience motrice et intellectuelle).

Cependant, aujourd’hui il est reconnu que le handicap n’est pas uniquement lié à une affection médicale, mais est également en lien avec un environnement donné (attitudes négatives face au handicap, accessibilité, services de santés, etc.). Le handicap est donc situationnel. C’est pour cette raison que nous avons adopté la terminologie « enfant en situation de handicap ».

Les difficultés des enfants en situation de handicap

Les difficultés associées au handicap sont nombreuses et largement liées aux manquements et à l’indifférence de la société (infrastructures peu accessibles, personnel insuffisamment formé, perception négative du handicap, scolarisation compliquée, etc.). Ces obstacles entraînent des conséquences néfastes sur la santé des enfants, sur leur autonomie et les excluent de la société, sans évoquer le lourd aspect financier qu’entraîne la prise en charge de leur handicap.

Les enfants en situation de handicap, souvent victimes de discrimination, rejetés, nécessitent donc un appui et une protection spécialisés. Pour chaque handicap et chaque enfant, la prise en charge se doit d’être adaptée afin de lui garantir sécurité et confort pour qu’il puisse gagner au maximum en autonomie.

Les aides appropriées et l'approche d'Asmae

Des établissements spécialisés peuvent grandement améliorer leur santé (soins médicaux, paramédicaux). Une éducation spécifique doit être mise en place pour chaque enfant avec une double approche : volonté d’intégrer l’enfant dans un « milieu ordinaire » et d’autre part l’importance de l’adaptation du système scolaire au handicap de l’enfant. Il est également nécessaire d’accompagner les familles qui souffrent aussi du regard négatif de la société, en leur apportant écoute, soutien et conseil.

Asmae s’engage :

  • à accompagner le renforcement de capacités des acteurs locaux ;
  • à soutenir l’accès à une éducation de qualité ;
  • à soutenir le travail fait avec la famille tout en contribuant à l’évolution des regards portés sur les enfants en situation de handicap (mise en place des actions de formation, soutien des actions de sensibilisation, soutien des actions de plaidoyer).

Chiffres clés

5

pays

12

partenaires

13

projets

820

bénéficiaires directs

1994

date de début

L’essentiel, c’est l’enfant et l’essentiel de l’enfant c’est l’éduquer et donc l’instruire. Dès que l’école commence, il y a quelque chose qui bouge, c’est un germe… de vie nouvelle. 

Sœur Emmanuelle