Protection et éducation de la petite enfance

Cadre de référence

Le cadre d’action de Dakar* affirme  comme objectif premier le développement de la protection et de l’éducation de la petite enfance. En 2010, l’Unesco organisait une conférence mondiale dédiée uniquement à cet objectif. Plus généralement, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et la Convention relative aux Droits de l’Enfant rappellent respectivement le droit des enfants à l’éducation et au respect de leurs droits de la part des États.

* Forum mondial sur l’éducation, avril 2000, sous l’égide de l’UNESCO.

Présentation du domaine

La petite enfance désigne la période de la naissance à l’âge de 6 ans. C’est une étape cruciale du développement du cerveau de l’enfant, lors de laquelle il est particulièrement vulnérable et est fortement influencé par son entourage et de son environnement.

L’éducation et la protection de la petite enfance est primordiale, et les dernières recherches démontrent qu’il s’agit de l’un des meilleurs investissements que puisse faire les pays, et en particulier pour les plus vulnérables, tant les répercussions sont fortes pour les individus et pour la société en général : développement des compétences langagières, sociales, cognitives, réussite scolaire et professionnelle, baisse des inégalités…

 

Le positionnement et l'intervention d'Asmae

Face aux problématiques rencontrées : mortalité infantile élevée, manque de structure d’accueil, accueils et prises en charge de qualité variable, situations familiales difficiles… Asmae, en lien avec les familles, apporte un cadre sécurisant aux enfants afin de créer et réunir les conditions nécessaires à leur éveil, leur apprentissage, et leur socialisation :

  • Renforcement de la qualité d’accueil proposé aux enfants: renforcement de capacités techniques des professionnels de la petite enfance, soutien à la création de cadres sécurisants ;

  • Renforcement des mécanismes de protection en faveur des enfants: soutien des actions de sensibilisation à l’hygiène, à la santé primaire, à la nutrition, prévention contre les violences faites aux enfants ;

  • Soutien les actions liées à l’accompagnement parental

 

La Protection et l'Education de la Petite Enfance en chiffres

5

pays

Plus de 11

partenaires

Plus de 16

projets

Plus de 7 000

bénéficiaires directs

L’essentiel, c’est l’enfant et l’essentiel de l’enfant c’est l’éduquer et donc l’instruire. Dès que l’école commence, il y a quelque chose qui bouge, c’est un germe… de vie nouvelle. 

Sœur Emmanuelle